Visuel d'illustration pour <span>L’ERAFP franchit un nouveau pas en rejoignant l’Alliance des investisseurs pour la neutralité carbone à l’horizon 2050 </span>
Communiqué de presse

L’ERAFP franchit un nouveau pas en rejoignant l’Alliance des investisseurs pour la neutralité carbone à l’horizon 2050

  • 5 mars 2020
Transition énergétique

Depuis sa création, l’Établissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique met un point d’honneur à assurer la cohérence de ses activités d’investissement avec son engagement en faveur d’une économie décarbonée.


En rejoignant l’Alliance Net-Zero Asset Owner, initiative sous l’égide des Nations Unies, l’ERAFP formalise son engagement dans la décarbonation de son portefeuille, en vue d’atteindre la neutralité carbone de son portefeuille d’investissement d'ici 2050 et de contribuer ainsi à éviter une augmentation de la température mondiale supérieure à l'objectif de 1,5 ° C fixé par l’Accord de Paris sur le climat.

Laurent Galzy, directeur de l’ERAFP, a déclaré : " En tant qu’investisseur institutionnel, il est de notre responsabilité de contribuer à la neutralité carbone d'ici 2050. Rejoindre l’Alliance Net-Zero Asset Owner représente ainsi pour l’ERAFP non plus un enjeu mais un devoir : il s'agira de montrer la voie en s’engageant avec les entreprises, afin de faire évoluer leurs modèles économiques et en conséquence, d'aligner davantage notre portefeuille sur nos engagements de long terme."

Fiona Reynolds, CEO des PRI a déclaré : "Nous sommes vraiment ravis que l'ERAFP rejoigne l'Alliance et nous encourageons davantage de gouvernements, d'entreprises et d'investisseurs du monde entier à relever le défi du net zéro."


 

Lancée en septembre 2019 lors du Sommet Action Climat des Nations Unies, l’Alliance Net-Zero Asset Owner rassemble des investisseurs institutionnels, dont la Caisse des Dépôts, qui s'engagent sur la neutralité carbone de leur portefeuille d’investissements d’ici 2050. Ils souhaitent ainsi contribuer à limiter à 1,5°C le réchauffement de la température conformément à l’Accord de Paris.

L’Alliance souhaite continuer à fédérer d’autres investisseurs institutionnels pour atteindre rapidement une taille critique, et jouer ainsi un rôle clé dans la décarbonation de l'économie mondiale et l’investissement dans la résilience au changement climatique.

L’adhésion à l’Alliance implique la mise en œuvre de trois leviers d’action :

  • mesurer régulièrement l’alignement du portefeuille d’investissement avec l’Accord de Paris et publier les progrès accomplis ;
  • mener un dialogue actionnarial avec les entreprises pour s’assurer qu’elles s’orientent également vers la neutralité carbone ;
  • demander des politiques publiques en faveur d’une transition vers une économie décarbonée

Documents liés